Le savoir interdit

Le Nom de la Rose

9f3049f2ce8950b46c072e88b6a990a9

Le livre

9ab0ebcedb8912e00f1d75848528c9b9

Le film

Aristote     La rhétorique     La poétique

Le Making of sur YouTube

Ce film démontre ,par un paradoxe, l’importance de la culture. La lecture amène l’ouverture d’esprit, le pluralisme et le jugement. Dans cette dystopie, Le protagoniste sort de cette dictature, prônant l’obscurantisme, grâce à la connaissance. Une fois le film terminé, j’ai perçu ma bibliothèque comme un vrai trésor, accessible à tout le monde. Je me présente, je suis Walden de Thoreau.

Cinéma français.fr      Les Grignoux.be     Á la Lettre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jean-Jacques Annaud     Umberto Eco

Autres Billets

 

Toute la vie pour réussir

R150017491-J’ai le sentiment que toute ma vie dépend de cet instant précis. Si je le rate…
-Moi je pense le contraire. Si on rate ce moment, on essaie celui d’après, et si on échoue on recommence l’instant suivant. On a toute la vie pour réussir.

Boris Vian / L’écume des jours

Autres Billets

 

Les solutions de demain

Rabhi_Snapseed

 

« C’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain.  » / Vers la sobriété heureuse

« Tout changement implique le changement de soi car si l’être humain ne change pas lui-même, il ne pourra changer durablement le monde dont il est le responsable. »

Pierre Rabhi

Wikipédia     Site officiel

L’avenir d’une révolte

  Tandis qu’on célèbre les événements de Mai 1968, les uns en écrivant un roman, les autres en dénonçant l’imposture, j’écoute les analysants frayer dans des mots usés leur éternel retour. Les enragés ont repris le chemin de la révolte intime. C’est le même, celui des réalistes qui veulent l’impossible.

  La poésie, toujours, avait su proférer la volonté de volonté libre, en revenant sur la mémoire des mots pour en extraire le temps sensible. Dans les époques que nous sentons obscurément en déclin ou du moins en suspens, le questionnement demeure la seule pensée possible : indice d’une vie simplement vivante.

  L’intimité n’est pas la nouvelle prison. Son besoin de liens pourrait fonder une autre politique, plus tard. Aujourd’hui, la vie psychique sait qu’elle ne sera sauvée que si elle se donne le temps et l’espace des révoltes : rompre, remémorer, refaire. De la prière au dialogue en passant par l’art et l’analyse, l’événement capital est toujours le grand affranchissement infinitésimal : à recommencer sans cesse. Sans lui, il ne reste à la globalisation qu’à calculer les taux de croissance et les probabilités génétiques.

  Les vérités, y compris scientifiques, sont peut-être des illusions, mais elles ont l’avenir devant elles. En contrepoint des certitudes et des croyances, la révolte permanente est cette remise en question de soi, de tout et du néant, qui n’a visiblement plus lieu d’être.

  Cependant, s’il est encore temps, faisons un pari sur l’avenir de la révolte. « Je me révolte, donc nous sommes » (A. Camus). Ou plutôt : Je me révolte donc nous sommes à venir.

  Une expérience lumineuse et de longue haleine.

Julia Kristeva, Préface à L’avenir d’une révolte, mai 1998

2004_kristeva_francaise_Snapseed

Philo     Livre.Fnac

Kristeva.fr     Psychanalyse et Liberté     Autres Billets