Gabriel Garcia Marquez 1927-2014

gabriel_garcia_marquez_BICUBIC2_1_Snapseed

 » Tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans soupçonner que le vrai bonheur est dans la manière de gravir la pente « 

 » J’ai appris qu’un homme n’a le droit d’en regarder un autre de haut que pour l’aider à se lever. « 

 » La fatalité nous rend invisibles. «      Chronique d’une mort annoncée 

 » En lisant « Les ides de Mars », j’ai trouvé une phrase sinistre que l’auteur attribue à Jules César :  » Il est impossible de ne pas finir par être tel que les autres vous voient. »     Mémoire de mes putains tristes 

Wikipédia     Babelio        .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s