La destinée du Moi

Leopold-Szondi_BILINEAR_2_Snapseed » Ce que l’homme doit  au moi en tant qu’il est un élément qui modèle et conditionne son destin, c’est d’abord d’être en mesure de rendre conscientes toutes les possibilités existentielles mises à sa disposition, ensuite de pouvoir choisir librement et consciemment entre elles.

Seul le moi est capable de forcer la contrainte du destin pulsionnel et de l’hérédité, de le transformer, et de se donner, avec le secours de l’Esprit, un destin humain libre. C’est pourquoi nous appelons aussi le destin de liberté (Freiheitsschicksal) destin du choix ou destin du moi. « 

Leopold Szondi

Extrait de Introduction à l’analyse du destin, Tome 2, Psychologie spéciale du destin, Onzième conférence, La destiné du moi, Ed. Nauwelaerts 1983, page 81.

Wikipédia     Le test de Szondi     Encyclopédia Universalis

CEP Centre d’Études Pathoanalytiques

Dignité

Une réflexion sur “La destinée du Moi

  1. Pingback: Dignité | Billets szondiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s